Fake news

Fake news

Fake news n°1 : vaper tue

Non. Les récents décès aux États-Unis dont la vape est désignée à tort comme responsable sont la malheureuse conséquence d’un usage détourné de la vape. En effet, l’enquête a montré que ce sont des pods de contrebande au THC qui sont responsables. Il en va de même pour la fausse rumeur sur les crises cardiaques.

Fake news n°2 : vaper est plus dangereux que fumer

Non. La vape, contrairement à la cigarette, ne provoque pas de combustion. Ce n’est pas de la fumée mais de la vapeur. Elle ne contient donc aucun des éléments nocifs dégagés par la combustion d’une cigarette. Le gouvernement britannique l’annonce même comme 95% moins nocive que le tabac.

Fake news n°3 : les composants des e-liquides sont cancérigènes

Encore raté. Le e-liquide a quatre composants principaux : le PG, le VG, les arômes et la nicotine. Le mélange PG/VG représente la très grande majorité du volume total et est utilisé dans l’alimentation, les cosmétiques ou encore le milieu hospitalier, l’événementiel, etc. depuis des années sans conséquences. La nicotine quant à elle n’est pas plus dangereuse que la caféine pour les adultes contrairement à la croyance populaire. Elle est néanmoins addictive mais beaucoup moins en vapant qu’en fumant. Ces trois ingrédients sont contrôlés et respectent les exigences de la pharmacopée européenne. Si vous hésitez dans votre choix de liquide, n’hésitez pas à consulter un vendeur spécialisé. Dans tous les cas, il est préférable d’éviter les e-liquides qui contiennent sucralose, additifs, édulcorants et huiles.

Fake news n°4 : la vape est une passerelle vers le tabac

Toujours non. Une vaste enquête auprès d’un panel d’adolescents, la cible de cette fake news, a démontré le contraire. La vape est d’ailleurs interdite aux mineurs en France.

Fake news n°5 : vaper n’aide pas à arrêter de fumer

Non. Même s’il existe des vapoteurs qui continuent de fumer de temps en temps une cigarette, l’efficacité de la vape pour le sevrage tabagique est prouvée. La vape est d’ailleurs le meilleur moyen de sevrage, devant les gommes et patchs, à condition de bien choisir son dosage de nicotine.

Fake news n°6 : la maladie aux USA va arriver en Europe

Aucune chance. D’ailleurs, le fait que ce problème soit cantonné aux États-Unis prouve bien que la vape n’est pas responsable, sinon le problème serait mondial. En Europe, les e-liquides sont de toute façon réglementés par la TPD, et chaque mise sur le marché nécessite une notification auprès de l’ANSES et le respect de règles très strictes.

Fake news n°7 : les batteries d’ecig explosent souvent

Non. Ni souvent, ni dans un usage normal. Le problème ici, car des batteries ont bien parfois explosé, est encore fois l’usage. En effet, les explosions se sont systématiquement produites lors de mauvaises utilisations : utilisation d’un mod mécanique sans connaissance, batterie nue dans une poche, etc.

Pour éviter cela, prenez soin de vos batteries !

Source : https://blog-vape.com/2019/10/03/fake-news-sur-la-vape-rappel-de-la-verite/

Posts connexes